Les traitements de l’eau

Les traitements de l’eau

Pour traiter correctement son eau de piscine, il faut d’abord la filtrer grâce à une pompe. La pompe permet à l’eau d’effectuer un circuit jusqu’au filtre de piscine pour retourner purifiée dans le bassin.

Mais en plus d’être filtrée, l’eau de votre piscine doit être traitée avec un désinfectant, chimique ou naturel. Aujourd’hui, plusieurs traitements existent pour entretenir son eau :

 

Le chlore

Si le chlore est le produit désinfectant le plus utilisé par les propriétaires de piscine, c’est parce qu’il présente de nombreux avantages :

  • Très efficace  : il empêche la formation d’algues et élimine les bactéries.
  • Simple d’utilisation : il suffit de verser des galets de chlore dans les skimmers et de laisser agir.
  • Peu cher : il permet de nettoyer votre piscine à moindre coût.

Toutefois le chlore peut être désagréable pour certaines personnes : il irrite les yeux et les peaux sensibles.

 

Le brome

Si le brome n’est pas le système de traitement d’eau le plus pratiqué c’est en partie à cause de son prix, car il est aussi efficace que le chlore et présente bien moins d’inconvénients au quotidien.

Le brome pour piscine existe sous deux formes :

  • En galets ou en briquettes : il suffit de le placer dans les skimmers et de le laisser agir.
  • En pastilles : il faut les placer dans un diffuseur de brome (brominateur) et le raccorder au système de filtration pour une diffusion continue.

 Le brome présente d’importants avantages :

  • Encore efficace à 80% même avec un pH ou une température de l'eau élevés (contre 20% pour le chlore)
  • Non irritant pour la peau et les muqueuses
  • Ne contient pas de stabilisant, ce qui évite la sur-stabilisation de l'eau (très difficile à rattraper)

Comme dit précédemment, l’inconvénient du brome est son prix. En plus d’être un produit onéreux, il faut vous équiper d’un brominateur qui lui coute entre 80€ et 250€. Attention, c’est aussi un produit très corrosif lorsqu’il n’est pas dilué dans l’eau.

 

Le PHMB

Le PHMB est un désinfectant pouvant être vendu sous forme liquide ou en pastille. Il présente quelques atouts majeurs :

  • Il n’est pas irritant pour la peau ou les yeux
  • Il est insensible aux UV ou au pH de l’eau
  • Il a un effet floculant : il aide à la filtration de l’eau

Toutefois, le PHMB ne détruit pas les algues : il lutte seulement contre les bactéries et les champignons. Il vous faudra donc compléter ce traitement avec un algicide.

 

L’ozone

L’ozone est un gaz naturel qui se produit lors des orages dans la nature. Le traitement de l'eau avec l'ozone détruit les matières organiques, les bactéries, les germes et les virus. C’est pour cela qu’il est utilisé pour l’eau du robinet et dans certaines piscines municipales.

Le traitement de l’eau à l’ozone à l’avantage d’être inodore et d’éviter les risques d’allergies ou de réactions cutanées, car il possède peu d’éléments chimiques.

Cependant, pour utiliser ce traitement il faudra vous procurer un ozonateur. Ceux-ci fonctionnent soit via un arc électrique, soit par une lampe à UV. Le prix de l'ozonateur dépend de la quantité d’eau à traiter.

 

L’électrolyse au sel 

Le principe est simple : on verse une faible quantité de sel dans l'eau de la piscine, puis avec les électrodes d'un appareil électrique, le sel est transformé en chlore.

Ce système permet de traiter votre eau de façon naturelle, ce qui évite les irritations ou les réactions allergiques. De plus, l’entretien d’une piscine au sel est minimal car le système de traitement est toujours actif. C’est aussi un système peu onéreux une fois l’appareil à électrodes acheté, car il vous suffit d’acheter du sel.

 

Par UV

Ce système non chimique fonctionne à l’aide d’un réacteur ultraviolet placé derrière le filtre de piscine. Dans ce réacteur, une lampe diffuse des rayons UV en continu. C’est en passant devant la lampe que l’eau est débarrassée de ses micro-organismes : bactéries, algues…

Ce procédé est très onéreux (environ 2 500 € à l'installation) et doit être complété avec un autre produit désinfectant.

 

Il est possible de traiter l’eau de votre piscine, de façon ponctuelle, avec des produits comme les anti-algues, anti-tartre, anti-calcaire, anti-guêpes... Ou même avec un produit d’hivernage pour préserver l’eau de votre piscine en hiver.

Pour un nettoyage plus en profondeur de votre bassin, découvrez notre article sur les robots de piscine automatiques.

 

Les abris de piscine sont aussi très efficaces pour entretenir l’eau de votre piscine. Lorsque l’abri piscine est fermé, l’eau est protégée de toute impureté et de la pollution, ce qui contribue à garder une eau propre et claire.

En plus de cela, l’abri pour piscine est une solution contre l’hivernage. Il suffit de fermer l’abri pendant l’hiver et l’eau restera protégée du gel, ce qui vous évitera toutes corvées d’hivernage.

 

Vous souhaitez vous équiper d’un abri piscine télescopique ? Alors venez découvrir nos modèles d’abris de piscines télescopiques en kit.

Pour plus de renseignement, n’hésitez pas à nous contacter ou à demander un devis en ligne gratuit.

Kitabripiscine utilise des cookies comme tous les autres sites.

Pourquoi ? Pour vous, les cookies vous permettent d'utiliser correctement toutes les fonctionnalités de notre site internet.

Pour nous, cela nous permet d'analyser le trafic sur notre site afin de mieux répondre à vos besoins et de mieux vous satisfaire.

En continuant votre navigation sur notre site internet, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.

En savoir plus